Cornalin

Historique

Appelé autrefois Rouge du Pays, le Cornalin est mentionné en 1313 dans un acte notarié, le Registre d’Anniviers. Difficile à travailler et peu productif, il a failli disparaître au XXème siècle. Depuis vingt ans, ses qualités intrinsèques l’on fait revenir sur le devant de la scène pour devenir l’un des symboles viticoles du canton du Valais.

Vinification

La lente macération de trois à quatre semaines permet l’extraction en douceur de la couleur et des tannins responsables de la structure de ce vin rouge. Un élevage de six à huit mois en cuve pendant lequel a lieu la seconde fermentation conclut l’élaboration de cette spécialité.

Robe

Rouge intense, nuancée de noir et de violet.

Nez

Le bouquet épicé et fruité se caractérise par des notes de cerises noires, mûres, girofles et de sous-bois.

Bouche

Ce vin corsé aux accents rustiques se caractérise par des notes de thym, de noix, de tabac et présente une belle acidité et des tannins enrobés.

Accords gastronomiques

Le Cornalin accompagne à merveille la chasse, les viandes grillées, les volailles sauvages et les fromages à pâte dure.

Contenance: 75cL | Alcool: 12.9% Vol | Température de service: 14°C | Garde: 5 à 10 ans | Appellation: AOC Valais